La bathymétrie pour cartographier les profondeurs de l’océan

Aujourd’hui, pour contempler les merveilles des fonds marins, il suffit d’ouvrir un livre. Ce confort a été apporté en partie par la bathymétrie, elle consiste à mesurer les profondeurs afin d’identifier la topographie du sol.

Une étude captivante des fonds marins

Un sondeur bathymétrique mesure la profondeur des océans grâce à une méthode acoustique. Cette technique demande une rigueur impressionnante puisqu’il faudra déduire le temps du trajet d’un signal qui aura eu la particularité d’être réfléchi par le fond. Via ces informations, des spécialistes ont la possibilité de dresser la topographie du sol. Il suffit d’ouvrir un livre et de contempler une carte pour imaginer la découverte des mystères des mers et des océans.

Le sondeur multifaisceaux est plus moderne

Auparavant, le concept était beaucoup plus difficile, car cette méthode n'existait pas. Cette technologie a donc révolutionné l’environnement, il sera très simple de bénéficier d’une vue en perspective du plancher océanique. La précision mise en avant est tellement impressionnante qu’il sera possible de contempler des fosses. Pour cela, deux types de sondeurs acoustiques sont utilisés : monofaisceau et multifaisceaux. Ces derniers ont la particularité d’être beaucoup plus modernes. Grâce à un seul passage, les spécialistes peuvent obtenir la bathymétrie d’une grande surface.

Contempler les fonds marins à travers une photo

Cette technique a été employée pour l’exposition baptisée Bathyfolages. Elle a pour objectif de dévoiler la faune ainsi que la flore sous-marine aux alentours de Fouesnant. Le nom donné permet de jongler avec deux phénomènes, la première partie du terme mentionne l’étude de la profondeur et du relief d’un océan. La seconde se focalise davantage sur une photographie réalisée pendant une promenade sous-marine. Elle rencontre d’ailleurs un franc succès puisqu’elle permet de voyager en contemplant seulement un cliché.

Laisser un commentaire