Les aides à connaitre pour favoriser le maintien à domicile

L’aménagement d’un logement demande un coût relativement important, car il faudra prendre en compte le changement de la salle de bain ou la mise en place de barres spécifiques. Pour réussir à faire face à ce problème financier, vous pouvez avoir recours à diverses aides.

Débloquer quelques aides pour atteindre votre objectif

Lorsque vous entreprenez des travaux à l’intérieur de votre maison pour diminuer les dépenses énergétiques, il est tout à fait possible de jouir d’un accompagnement, c’est la même chanson que pour l’optimisation d’un domicile dans le but de l’aménager afin de favoriser le maintien d’une personne âgée. Il est envisageable d’obtenir l’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) ou encore le Pact Arim qui vous propose un plan adapté à l’ensemble de vos travaux.

Une labellisation conçue spécialement pour les professionnels

D’autres organismes sont prêts à vous épauler dans cette démarche notamment pour jouir du label HS2 qui est destiné à tous les professionnels qui proposent une location. Les personnes âgées doivent être rassurées tout au long de leur quotidien. Les habitations peuvent ainsi faire l’objet d’une labellisation, cela montre que tous les aménagements ont été effectués en conséquence. Plus ils seront nombreux, plus le coût sera important, car il faut généralement prévoir plusieurs milliers d’euros pour une douche adaptée.

Ne pas négliger le pouvoir du crédit d’impôt

Il serait très judicieux de se rapprocher de la Fédération nationale d’habitat et développement ou encore l’Union nationale de la propriété immobilière. Les conseils généraux sont en mesure de vous aider notamment pour l’aide personnalisée à l’autonomie. De plus, le crédit d’impôt peut être compatible avec les travaux d’équipement de votre maison. Il est donc intéressant de se renseigner le plus possible, car un taux aux alentours de 25% est tout à fait envisageable. Pour un dispositif de chauffage susceptible d’améliorer le confort du senior, ce sera 50%

Laisser un commentaire